Août 415 après J.-C. : la ville d’Alexandrie s’assoupit dans une odeur âcre de chair brûlée. Hypatie, philosophe et mathématicienne d’exception, vient d’être massacrée dans la rue par des hommes en furie, et ses membres en lambeaux se consument dans un brasier avec la plupart de ses écrits. Un mystérieux codex échappe aux flammes…

Cet assassinat sauvage amorce un engrenage terrifiant qui, à travers les époques, sème la mort sur son passage. Inéluctablement se relaient des hommes et surtout des femmes qui, dans le sillage d’Hypatie, poursuivent son grand œuvre et visent à accomplir son dessein.

Juillet 2018 : Marie, jeune et brillante biologiste, stagiaire à la police scientifique, se trouve confrontée à une succession de meurtres effroyables, aux côtés de Marc Brunier, homme étrange et commandant de police de la prestigieuse « crim » du Quai des Orfèvres. Peu à peu, l’étudiante découvre que sa propre vie entre en résonance avec ces meurtres.

Est-elle, malgré elle, un maillon de l’histoire commencée à Alexandrie seize siècles auparavant ? Quel est ce secret transmis par Hypatie ? L’implacable destin peut-il être contrecarré ou « le dernier Hyver » mènera- t-il inexorablement l’humanité à sa perte ?